Coopérative pédagogique

Réseau de formation et d'échanges sur les pratiques
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment introduire des règles en classe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Comment introduire des règles en classe ?   Dim 6 Mar à 19:48

Situation-problème n°1


ou cliquez ici
F. Le Luyer & J.J. Sauret, Conflits et sanctions, Paris, Magnard, 1997, p. 73.


Cet exemple permet de poser concrètement le problème de l'absence de communication au sujet des exigences, surtout lorsqu'il s'agit d'en modifier implicitement les critères d'évaluation.

Lorsque les critères d'évaluation des travaux rendus par les élèves ne sont pas clairs, ceci donne lieu à des contestations.

Il en est exactement de même ici, lorsque les critères d'évaluation des comportements d'après lesquels les élèves sont félicités ou bien sanctionnés font l'objet d'une communication insuffisante. Il y a un sentiment de trahison tandis que l'action du maître n'a jamais été aussi légitime, mais s'établit dans des conditions difficiles et douloureuses pour chacun, alors que l'objectif poursuivi est au contraire l'amélioration de l'estime réciproque entre le maître et les élèves.

Comment faire pour introduire des règles en classe Question


Dernière édition par le Mar 13 Mar à 2:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Dim 6 Mar à 20:12

Introduction


Tout d'abord, il convient de ne pas confondre trois niveaux :

Niveau 1 : lois en vigueur dans la société, définies par les pouvoirs législatif et exécutif et représentant la souveraineté de la nation une et indivisible (=> les mêmes lois pour tous et sur tout le territoire sont l'expression de la volonté générale qu'aucune faction, aucun parti, aucun individu ne peut incarner),

Niveau 2 : règles définies par le règlement intérieur de l'établissement, c'est-à-dire par le Conseil d'administration d'un établissement d'enseignement secondaire ou par le Conseil d'école et le règlement-type départemental s'il s'agit de l'enseignement primaire,

Niveau 3 : règles de vie de classe, définies par un ou plusieurs professeur(s) et adaptées à chaque classe, voire à chaque cours en particulier.

Nous évoquons ici le "Niveau 3", puisque c'est le seul qui ne fasse pas nécessairement l'objet d'une Constitution, ce qui induit les désagréments signalés plus haut...



Propositions de constitution des règles de vie de classe


Chaque professeur doit choisir le type d'introduction des règles qui lui convient le mieux.

Il existe toutefois deux pôles distincts et opposés permettant une introduction claire et loyale des règles qui évite ainsi le désagrément rencontré par le collègue donné en étude de cas dans l'icône cliquable :

un pôle semi-autoritaire et un pôle semi-démocratique

Il ne s'agit pas de recommander une manière de faire contre une autre, puisque nous excluons d'emblée une introduction autoritaire sans discussion et une introduction démocratique sans référence aux niveaux 1 & 2.

En effet, l'imposition purement autoritaire et donc sans discussion est impossible aujourd'hui et n'est pas du tout souhaitable, puisque les enseignants n'ont pas pour but la transmission des valeurs monarchiques, mais républicaines.

La constitution purement démocratique n'est pas non plus valable et souhaitable en classe, car elle néglige l'articulation nécessaire des formes démocratiques de proximité (Niveau 3) avec les valeurs républicaines (Niveaux 1 & 2).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Dim 6 Mar à 20:43

Pôle semi-autoritaire


Il s'agit pour chaque professeur ou groupe de professeurs d'une classe donnée d'imposer les règles de vie de classe et la mise en oeuvre des fiches de liaison aux élèves à l'aide d'une discussion à l'occasion de laquelle les craintes et les objections des élèves sont dissipées par la force et l'excellence des arguments étayant l'institution du dispositif et des règles de vie de classe.

Il est souhaitable de discuter du bien-fondé de ces règles sur les fils de discussion d'un forum électronique ou entre collègues d'un même établissement ou en stage de formation initiale ou continue afin de tester la pertinence des choix opérés et la solidité des argumentations en présence.


Pôle semi-démocratique


Il s'agit pour chaque professeur ou groupe de professeurs d'une classe donnée d'instituer une discussion ayant pour but de faire émerger des règles et des dispositions garantissant leur respect dans la classe par les élèves eux-mêmes, après avoir pris soin de délimiter les frontières entre les trois niveaux que nous avons précédemment signalés. Il ne s'agit pas de faire croire aux élèves qu'ils peuvent refaire le monde, mais plutôt de leur montrer qu'il existe encore une marge de manoeuvre et de négociation au "Niveau 3".

Les règles de vie de classe et les procédures permettant d'en garantir le respect (procédures de sommations et mode de détermination des punitions éventuelles) sont alors discutées en classe puis votées par le Conseil des élèves.


Conclusion provisoire


Entre ces deux pôles, il existe une variété infinie de nuances dans l'organisation et la Constitution d'une classe. Nous pouvons en discuter en détail sur ce forum Wink .

alien Deux aspects peuvent être envisagés : les différents types de Constitutions et les différents types de règles, chacun de ces types étant accompagné de ses argumentaires afin de substituer à l'argument d'autorité le pouvoir des arguments.

Good En effet, la pratique sociale de référence dans nos sociétés contemporaines est l'autorité de la règle ayant fait l'objet d'une discussion dans un esprit suffisamment démocratique, autorité de la chose jugée démocratiquement, en somme. Cette discussion loyale doit absolument avoir eu lieu afin qu'on puisse s'y référer à tout moment en cas de contestation, sans nécessairement la rejouer à tout moment dans son intégralité, ce qui ne permettrait jamais d'imposer aucun pouvoir face à des individus ou à des factions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Dim 6 Mar à 21:11

Idea
Conduite de débat argumenté

Consigne
demander aux professeurs ou aux élèves de remplir un tableau comprenant trois colonnes


................................................Comportements..............................................

Appréciables / Acceptables / Inacceptables


Il peut être intéressant d'organiser ce travail en groupes d'une demi-douzaine de participants avec pour objectif la rédaction d'un tableau sur une grande feuille de papier, puis sa représentation face à la totalité des participants, dans l'objectif de parvenir à un tableau unique, s'il s'agit d'une classe.


Dans un second temps, considérant uniquement les comportement "Inacceptables", on donnera une consigne similaire à la première, mais avec le tableau suivant :

................................................Comportements inacceptables..............................................

Disciplinaire sans punition / Punition après sommations / Discussion après punition (ou sanction)


- La seconde des trois précédentes catégories, à savoir "Punition après sommation" permet de rédiger les différents items sur des fiches de liaisons sous le titre "Points à améliorer".

- Les comportements "Appréciables" peuvent aussi figurer sur les fiches de liaison afin de leur conférer un aspect positif dont l'expérience démontre qu'il n'est pas moins efficace que leur aspect "répressif" Exclamation

On peut ainsi obtenir des fiches dont le recto comprend la liste des "Points à améliorer" et le verso la liste des "Point positifs", comme c'est le cas dans la variante établie par Solène Cossé ou même, aux détails de présentation près, dans les fiches en recto simple de Nadia Chesneau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Lun 7 Mar à 0:27

Idea Réflexions argumentées à partir d'études de cas


La méthode précédente procède par déduction, elle a donc l'avantage de dominer son sujet, mais l'inconvénient de paraître trop abstraite, trop exigeante en terme de raisonnement et de démonstration a priori.

On peut donc lui préférer la méthode inductive qui consiste à produire des règles et des dispositions générales en raisonnant à partir de cas particuliers. Cette méthode empirique n'autorise pas immédiatement une vision d'ensemble des problèmes, mais possède l'avantage de solliciter des capacités de raisonnement tout à fait concrètes, en rapport avec des faits ou avec des situations vécues en nombre certes plus limité.

Dans cette hypothèse, en classe, il convient d'attendre que des faits plaisants ou déplaisants se produisent et de mener une réflexion pratique sur eux dès que possible.

Arrow Si tel fait se produit, que convient-il de faire Question

En stage, on peut ainsi procéder à des "études de cas", afin de montrer a posteriori que les raisonnements permettant de trouver des solutions à ces cas sont en réalité toujours les mêmes ou du moins analogues.

En classe, avec la méthode inductive on peut se fonder sur des problèmes à traiter de façon plus ou moins urgente pour rendre les élèves plus sensibles à la nécessité de mettre en oeuvre des solutions en concevant des règles destinées à prévenir le renouvellement de ces comportements déplaisants, voire destructeurs ou auto-destructeurs, ce qui n'est pas mieux eu égard aux objectifs de l'éducation et à favoriser le développement des meilleurs comportement, ceux qui apportent le plus de joie au groupe comme aux individus.

Là encore, il existe deux pôles qui nous semblent propres à fonder un savoir-faire professionnel efficient et légitime :

a) semi-autoritaire, le professeur expose son interprétation de la situation et justifie les décisions qu'il a prises en fonction de celle-ci,

b) semi-démocratique, le professeur anime les débats du Conseil des élèves au sujet des mesures à prendre comme suite au mauvais comportement de l'un d'entre eux, si celui-ci relève des règles de "Niveau 3" qu'il convient de promulguer à mesure que les cas se présentent dans ce type d'occasion.

Il s'agit par conséquent de la constitution a posteriori des règles de fonctionnement de la classe, construction sans doute moins cartésienne et plus baroque que la précédente, mais plus prudente pour les collègues qui ne seraient pas absolument sûr de leurs capacité d'argumentation à partir de règles abstraites des événements singuliers leur permettant d'avoir une signification dans la vie quotidienne de la classe.

Dans cette hypothèse, il est bien sûr exclu de se présenter dès la rentrée avec des fiches de laison. Les règles sont toutefois progressivement élaborées et leur bien-fondé est discuté en classe. On peut concrètement commencer par remplir un cahier ou un carnet de notes à l'aide d'abréviations avant d'élaborer des fiches proprement dites à mi-parcours, dès que cela apparaît nécessaire et que le nombre de cas étudié est suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Lun 7 Mar à 0:51

Enfin, il est toujours possible de combiner les deux méthodes, inductive et déductive Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Grenouil



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Jeu 10 Mar à 0:17

Tout cela me paraît très intéressant, et il est possible que j'aie un jour recours à vos fiches, mais ça me semble aussi un peu compliqué pour moi. (Je suis perdue dès que je dois manipuler plus de deux papiers à la fois Embarassed )

J'ai une technique assez proche, quoique plus sommaire, qui fonctionne plutôt bien. En début d'année je demande à chaque élève de dire quels sont ses objectifs et on se met tous d'accord sur des objectifs communs (jusque là c'est très simple : avoir son examen (je travaille en lycée pro) et éventuellement être en situation de poursuivre ses études, tout cela dans la joie et la bonne humeur. Ensuite j'expose ce qu'il faut faire et surtout ce qu'il ne faut pas faire pour permettre à tout le monde d'atteindre les objectifs fixés ainsi que les mésaventures auxquelles s'exposent ceux qui ne jouent pas le jeu. Il s'agit de choses simples et élémentaires du style : on respecte autrui et son travail, on fait le travail que je demande, on respecte le matériel et le règlement intérieur (avec quelques exemples pour illustrer). Les règles sont très simples, elles s'appliquent à tous (moi compris, il m'arrive donc de demander pardon à un élève parce que je lui ai coupé la parole) et elles sont effectivement appliquées. Je demande ensuite si tout le monde est d'accord (et il est difficile de ne pas être d'accord avec des règles aussi consensuelles). Et voilà ! Very Happy

Si ensuite, dans le courant de l'année, un élève contrevient aux règles, il suffit de lui rappeler les objectifs et les règles de fonctionnement instaurées pour les atteindre (et éventuellement d'appliquer la sanction qui va avec). L'élève ne peut nier avoir donner son accord en début d'année, et le reste de la classe lui indique qu'il dérange si nécessaire.

L'idée est que les élèves acceptent des règles de fonctionnement et aussi qu'ils reconnaissent la légitimité de mon autorité : en acceptant les règles de fonctionnement que je fixe (sans discussion possible) pour atteindre leurs objectifs, ils admettent que je sais ce qu'il faut faire pour les faire réussir scolairement. Ils ne peuvent donc plus ensuite s'opposer à mon autorité sans être en contradiction avec eux-mêmes et avec le reste de la classe. Je n'ai donc plus grand chose à faire, sauf évidemment à tenir mes engagements, et à solliciter la classe quand un élève perturbe.

Bien sûr, ce n'est pas très démocratique rambo . Mais ça évite les papiers...
J'imagine que ça ne fonctionnerait pas avec des élèves très jeunes ou très dissipés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Jeu 10 Mar à 0:51

Citation :
J'imagine que ça ne fonctionnerait pas avec des élèves très jeunes ou très dissipés.
Je ne crois pas que ce soit une question d'âge, car j'ai aussi visité des classes de "petits étudiants" en école primaire (c'est rare, mais cela existe, sans condition d'âge), mais plutôt de niveau d'éducation et d'intérêt pour des objectifs précis.

Cela ne fonctionne donc que dans un contexte où les élèves ont des objectifs précis, d'une part, avec un espoir de les réaliser à brève échance* et où ils sont disposés à reconnaître votre autorité et celle du savoir que vous délivrez, ce qui n'a rien d'évident - je veux dire que ceci ne va plus du tout de soi.

Dans ces conditions, vous avez probablement raison de faire comme vous le décrivez, mais ce n'est pas généralisable.

Appliquer des fiches n'est pas non plus généralisable en ce sens que vos élèves n'en relèvent probablement pas.

Toutefois, il est important de faire nommer aux élèves des fins en relation avec des moyens, comme vous le faites, en prenant soin de l'expliquer et d'en discuter, même si vous déclarez que ce sera considéré comme indiscutable par la suite.


* quel est le taux de réussite de vos élèves aux examens ? Pour ma part, j'ai débuté cette réflexion sur l'autorité et les règles dans un lycée dont le taux de réussite au bac était de 50% au lieu de 80% et où beaucoup d'élèves, parfois même déjà redoublants, expliquaient que leur objectif était de commencer à travailler en vue du bac à partir de l'année scolaire suivante : là, ils étaient présents juste en touristes, pour voir un peu de quoi il s'agissait, sans trop se prendre la tête et bien s'amuser au passage => que faire lorsque les objectifs de départ ne sont pas de travailler pour réussir à réaliser un but scolaire ?

Il manque dès lors ce point d'accord minimum à partir duquel vous pouvez encore fonder votre autorité actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Grenouil



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Jeu 10 Mar à 11:10

Vous avez raison, tout dépend en effet de la motivation des élèves et de la représentation qu'ils se font de leur possibilité de réussir. Mes bac pro ont toujours eu 100% de réussite aux examens thumleft , mes BEP tournent autour de 90% Thumb down : l'obtention du diplôme est donc pour eux une issue vraisemblable. D'autre part, comme je travaille dans le privé sous contrat, les parents ne se privent pas de rappeler aux élèves que leur présence dans l'établissement n'est pas gratuite, qu'il n'est donc pas question d'y passer plus de temps que nécessaire. Enfin, comme l'établissement ne peut pas accueillir tous les élèves qui en font la demande, il est toujours possible aux profs et à l'administration de rappeler aux élèves peu motivés que la place qu'ils occupent pourrait être mieux employée par d'autres... Bref, nous avons des arguments à faire valoir, et les parents, les profs et l'administration tiennent généralement le même discours. (Sinon ça va beaucoup moins bien.)

Par contre, je ne discute pas les règles. Les élèves disent leurs objectifs et je dis quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour les atteindre. Il n'est pas question d'en discuter, les élèves donnent seulement leur accord à la fin. Ne pas discuter les règlesest justement le moyen de faire reconnaître mon autorité par les élèves : ils admettent ainsi que je sais mieux qu'eux ce qu'il convient de faire. Il faut en effet qu'ils admettent tout de suite que "c'est moi le chef" Twisted Evil . C'est pour cette raison que mon fonctionnement n'est pas très démocratique.

Cependant, les règles que j'instaure sont suffisamment souples pour que les élèves aient une certaine liberté dans l'organisation du fonctionnement de la classe. Par exemple, je fixe des objectifs de travail pour chaque séance de cours (c'est à dire deux heures), une fois que ces objectifs sont atteints, on fait ce qu'ils veulent (dans la limite du respect du règlement et d'autrui) : on peut commencer la séance suivante, revenir sur un point antérieur, ils peuvent faire les exercices de maths pour le lendemain, discuter entre eux, je peux leur lire une histoire, etc. Bref, le cadre est indiscutable, le fonctionnement à l'intérieur de ce cadre est laissé à leur appréciation.

Cela dit, il arrive que ce soit plus difficile avec certaines classes. Si un jour c'est trop difficile, j'utiliserai vos fiches, c'est un outil précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Chesneau



Nombre de messages : 69
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Mar 15 Mar à 0:25

J'avais répondu la semaine dernière, mais j'ai eu un pb, je recommence, en plus court:
Je commence de manière nettement plus autoritaire. farao Embarassed
Je distribue un texte avec des phrases à trous sur les règles en cours de svt. Ils doivent compléter: ils trouvent tous du premier coup. cheers
Ce qui prouve, qu'au fond, ils savent très bien ce qui peut se faire et ce qui ne doit pas se faire. Laughing Laughing Laughing

Je pense qu'au collège, dans les classes ordinaires, on n'a pas besoin de tout reprendre de A à Z, de négocier etc... Evil or Very Mad

D'abord, parce qu'ils savent (mais ils manquent de pratique parce que beaucoup de profs ne font pas respecter les règles).
Ensuite parce que je ne les vois que très peu, et que je "cours" toute l'année après les heures... je n'ai pas envie de passer là dessus une heure.... (je ne suis pas contre l'idée d'en discuter avec eux, mais il faudrait que ce soit fait par le prof principal, une fois pour toutes, je trouve absurde d'avoir à recommencer dans chaque discipline, sauf s'il y a des règles propres à la matière).
Ensuite, parce que si on leur demande le pourquoi des règles, ils savent aussi très bien (c'est évident!!!!). cheers

Je trouve qu'il faut les prendre pour des grands!!!! (au primaire, en revanche, je trouve que la construction collective des règles est une bonne chose).

Je trouve également normal pour le prof d'assumer cette autorité-là (ce sont les règles, vous les connaissez, vous savez pourquoi elles existent, je ne vous demande pas votre avis ...).

Il m'est arrivé de négocier sur les règles plusieurs fois, mais en cours d'année, avec des classes qui posaient de gros problèmes.
Sinon, je ne trouve pas cela utile, je tends même à trouver cela "infantilisant".... scratch Non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Mar 15 Mar à 1:28

A mon avis, vous vous situez toutes les deux dans le pôle semi-autoritaire :

Citation :
Pôle semi-autoritaire



Il s'agit pour chaque professeur ou groupe de professeurs d'une classe donnée d'imposer les règles de vie de classe et la mise en oeuvre des fiches de liaison aux élèves à l'aide d'une discussion à l'occasion de laquelle les craintes et les objections des élèves sont dissipées par la force et l'excellence des arguments étayant l'institution du dispositif et des règles de vie de classe.

Il est souhaitable de discuter du bien-fondé de ces règles sur les fils de discussion d'un forum électronique ou entre collègues d'un même établissement ou en stage de formation initiale ou continue afin de tester la pertinence des choix opérés et la solidité des argumentations en présence.

Le pôle véritablement autoritaire consisterait, en effet, à refuser toute discussion sur les règles, même si elles sont qualifiées d'injustes par les élèves, voire même par les collègues.

Je crois que deux positions sont parfaitement intenables eu égard à la justice : purement autoritaire et purement démocratique. Je leur préfère des positions nuancées, de semi-autoritaire à semi-démocratique.

Il convient aussi de ne pas négliger qu'il est très difficile de mettre les collègues d'accord sur ce qu'il faut exiger et comment l'exiger... La discussion doit donc d'abord avoir lieu entre collègues et aboutir à un consensus, si on choisit de discuter des règles uniquement avec le professeur principal (encore faut-il que ce soient des mêmes règles et des mêmes conditions d'application dont on parle, ce qui est loin d'être acquis dans tous les établissements).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Nadia Chesneau



Nombre de messages : 69
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Mar 15 Mar à 12:08

Citation :
Il convient aussi de ne pas négliger qu'il est très difficile de mettre les collègues d'accord sur ce qu'il faut exiger et comment l'exiger...
Oui, c'est là que le bât blesse.....
Mais curieusement, il ne me semble pas difficile (à part quelques exceptions) d'imposer des règles et des sanctions aux élèves, car, au fond, ils savent bien ce qu'on devrait attendre d'eux, et si les sanctions sont équitables et proportionnées, même imposées sans discussion, cela passe très bien.
En fait je pense que d'une manière générale, tout ceci relève d'une cohérence interne que les élèves perçoivent intuitivement, qui les rassure et que donc, ils acceptent, en général, sans grande difficulté.

Parfois, certains élèves ou certaines classes mettent longtemps à "s'adapter" (au maximum un trimestre dans ma matière, car je ne les vois pas souvent et sans doute aussi parce que j'étais jusqu'à cette année plus ou moins la seule à fonctionner ainsi....).
En persévérant et en ne cédant pas, et en récompensant aussi largement les comportements positifs, on finit par y arriver.
Je me souviens du cas d'une classe très difficile l'an dernier... qui avait bien progressé, tant au niveau du comportement que des résultats. Je les ai encore cette année, et ça va très bien (malgré quelques remises en ordre en début d'année).

Il m'est aussi arrivé d'être en échec total, mais c'est rare (et très déstabilisant): l'an dernier, avec une classe de 4ième que j'avais de 4 à 5 en fin de semaine....
J'ai eu des discussions avec eux, sans passer par une véritable négociation en règle (j'aurais peut être du le faire...), et certaines améliorations, mais pas durables....

Je me demande si quelquefois, il ne faut pas se dire qu'il n'y a pas de solution individuelle (c'était une classe difficile, en général....).

Je reste convaincue que cette classe aurait pu être gérable, avec un consensus collectif sur les règles et les sanctions, et une véritable implication au niveau de l'établissement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Mer 16 Mar à 2:15

Neutral Vous semblez donc vous résoudre à convenir que plus c'est dur et plus le pôle semi-démocratique représente une alternative donnant l'espoir de surmonter l'impuissance du pôle semi-autoritaire, lorsque les élèves en ont fait table rase.

On ne saurait, en effet, reconstruire l'autorité après la fin de "l'autoritaire", si je puis dire, que d'une façon démocratique.

Dans ce cas, il est vrai que le pouvoir doit dès lors s'exercer dans sa nudité de pouvoir, en étant sans cesse soumis à un questionnement exigeant des preuves tangibles et convaincantes de sa justice.

Certains collègues ressentent cette exigence permanente comme une forme de harcèlement de la part des élèves, des parents et de l'administration. Or, ce n'est nullement une fatalité, mais principalement une question d'organisation qui ne tolère pas l'à-peu-près...

D'où l'importance et le rôle salutaire que peut jouer une organisation sans faille de la conduite de classe, conduite qui peut ainsi s'appuyer, entre autres, sur des fiches d'évaluation des comportements (= technique de l'arroseur arrosé, si je puis dire). On peut ainsi harceler les harceleurs et c'est, alors même que je n'avais pas encore de fiches, ce que j'étais parvenu à faire avec mes élèves du 9-3 qui, au début, s'étaient donnés pour objectif de "me faire craquer" ( tongue les pauvres Basketball ).

La démocratie, ce sont des droits, mais aussi les devoirs correspondants.

D'où un contre-harcèlement, puisque le pouvoir de critiquer se soumet en vertu du principe qui le fonde à la critique objective qu'il a sommé le détenteur du pouvoir de fournir d'une façon justifiée en droit et en raison et donc critériée.

Il arrive, comme vous en avez fait concrètement l'expérience, que ces forces finissent par s'égaliser et qu'une fois les élèves habitués, ces critiques nées d'un manque de confiance finissent par s'estomper et chacun faire de nouveau confiance à l'autre, sans chercher à exercer sans cesse son pouvoir de contrôle sur l'autorité exerçant un pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment introduire des règles en classe ?   Aujourd'hui à 1:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment introduire des règles en classe ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment aborder le portrait en classe de 5eme ?
» Comment punir un enfant en classe?
» Comment corrigez-vous les devoirs en classe? Collège et lycée
» Recherche une liste de questions à se poser sur les règles de vie de classe
» [Anglais] Comment utiliser une chanson en classe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coopérative pédagogique :: Outil de vie scolaire et relation éducative-
Sauter vers: