Coopérative pédagogique

Réseau de formation et d'échanges sur les pratiques
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fonctionnement des UCFR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Fonctionnement des UCFR   Mar 9 Nov à 1:12

Définition en vigueur à l'IUFM d'Orléans-Tours

Citation :
FONCTIONNEMENT DES UCFR



Les UCFR constituent un échelon fonctionnel essentiel au sein de l’IUFM ; dans le souci de rendre les relations avec la direction aussi fluides et productives que possible, il paraît utile de formaliser leur champ d’action ainsi que les attentes de l’institut.

Le « cahier des charges des responsables d’UCFR » se veut une aide au pilotage , une source de pistes de travail à l’usage du responsable au moins autant qu’un recueil de tâches à proprement parler.

Il semble par ailleurs souhaitable d’envisager quelques modifications dans l’organisation des rencontres entre les responsables d’UCFR et la direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Mar 9 Nov à 1:16

Citation :
Relations équipe de direction-responsables UCFR


· Il paraît souhaitable d’augmenter le nombre de rencontres et de tenir 5 réunions par an dont une au moins se déroulerait avec l’ensemble des membres du Conseil de direction (Dr, DA, SG, Resp. de site, Conservateur, Agent Comptable). Des rencontres plus fréquentes pourraient induire une relation plus directe, moins ritualisée entre l’équipe de direction et les responsables d’UCFR.
Les périodes de réunions se situeraient : début Sept / mi-Octobre/ début Décembre / fin Janvier / entre les vacances de Février et celles de Pâques / fin Mai.

· Ces réunions seraient articulées autour d’un thème correspondant aux préoccupations majeures émanant des usagers, des formateurs ou du Conseil de direction. A titre d’exemple et sans souhaiter limiter la liste des thèmes possibles, pour ces 6 réunions, on peut imaginer, en suivant l’ordre calendaire :

1: Accueil des nouveaux / Etat de la rentrée / Thèmes de travail de l’UCFR pour l’année / Participation aux groupes interdisciplinaires / Mise en œuvre du plan de formation agréé par la Direction de l’Enseignement Supérieur (maquettes universitaires, contenus de formation, modalités d’évaluation).

2 : Bilans des concours, analyse des résultats. Pour les PLC1 : par discipline et par université (pour les préparations dédoublées). Pour les PE1 : par site, étude comparative résultats IUFM / autres résultats (CNED, candidats individuels,…).
Analyse en cours d’année du plan de formation : difficultés rencontrées, critiques de la commission de suivi du plan, observations de l’Observatoire, améliorations envisagées.

3 : Préparation du plan de Fo de Fo (sollicitations des formateurs et mise en œuvre des injonctions ministérielles (apprentissage des langues vivantes, prévention de l’illettrisme, rénovation de l’enseignement des sciences, etc.) / Analyse des cahiers des charges de la formation continue (1er et second degrés) et réponses de l’Institut.

4 : Charges d’enseignement à réaliser pour l’année suivante, potentiel disponible, emplois à profiler – rencontre avec la secrétaire générale et les responsables de sites.

5 : Présentation des analyses et propositions de l’UCFR - Synthèse des travaux de l’année. Rencontre avec le service commun informatique et réseaux (SCIRC).

· En plus des thèmes de réflexion ou des problématiques d’action abordés au sein de chaque UCFR, il serait intéressant que des groupes interdisciplinaires se constituent et qu’ils deviennent un lieu de production.
Ces groupes pourraient ainsi contribuer à améliorer et homogénéiser les pratiques au sein de l’institut . Chaque UCFR pourrait être représentée par au moins l’un de ses membres qui ensuite rendrait compte de l’état de la réflexion et des propositions.
Toute personne intervenant à temps complet ou à mi-temps pour l’IUFM est habilitée à se constituer en pilote du groupe de travail.

A titre d’exemple, les groupes de travail interdisciplinaires suivants pourraient, le cas échéant, être créés :

- Prévention de l’illettrisme
- Français transversal
- Education Environnement et Développement Durable
- Evaluation des PLC2 et des PE2 durant leur stage en responsabilité (visites et rédaction des bulletins de visites)
- Mémoire professionnel
- Résultats aux concours
- Zep-Rep
- Tice et didactique des disciplines
- Intégration de l’élève handicapé

(…liste évidemment non limitative).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Mar 9 Nov à 1:18

Citation :
Calendrier du responsable


Ce calendrier, établi à titre indicatif, sera précisé au cours de l’année universitaire. Il permet néanmoins d’anticiper des phases de travail dont la bonne fin nécessite une anticipation et une réflexion de longue durée.

Septembre : accueil et accompagnement des nouveaux, organiser un parrainage ?

Sept-Octobre : en liaison avec les formateurs et éventuellement les responsables de sites, fixer les thèmes de travail pour l’année, ainsi que les travaux des groupes interdisciplinaires.

Janvier-Février : répondre au cahier des charges Formation Continue.

Février-Mars : 1) répertorier les besoins de l’institut (filières PLC et PE) et ajuster, en liaison avec la secrétaire générale chargée des emplois et les présidents du CSP et de la commission Recherche, les colorations disciplinaires du potentiel enseignement et enseignement-recherche recherché.
2) lancer la réflexion du groupe sur les besoins en matière de formation de formateurs.

Avril : éventuellement en liaison avec l’Observatoire, faire des propositions d’actions de formations de formateurs (Thèmes prioritaires, publics désignés, volumes horaires à consacrer,...)

Mai : bilans des travaux et dossiers préparés par l’UCFR. Organiser la diffusion (site web ou autre).

Juin : répartition des participations aux actions de formation de formateurs, inscriptions,…
: participations aux groupes de travail interdisciplinaires.
: réflexion à propos du ou des thèmes de travail et des dossiers à préparer
l’année suivante, choix des intervenants.
: rencontre avec les ingénieurs du SCIRC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Mar 9 Nov à 1:20

Citation :
Cahier des charges des responsables d’UCFR

Les UCFR sont sous-tendues par deux idées : elles doivent, d’une part, sortir du cadre des formations premier et second degrés et dépasser les barrières disciplinaires ; d’autre part, favoriser la réflexion et la production d’idées par une composition pluri-catégorielle de ses groupes de formateurs
Cette position centrale dans la structure de formation de l’institut leur assigne un triple rôle. Elles sont :
· Une unité de formation et de recherche
· Une structure d’aide au pilotage
· Un lieu de partenariat et de mutualisation de ressources.

Au travers de ces 3 fonctions, elles sont aussi des espaces d’expression où peuvent prendre forme les conditions de réalisation et la qualité de mise en œuvre du plan de formation.
Le responsable a pour tâche de s’assurer du bon fonctionnement de l’UCFR dans chacun de ses champs normaux d’action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Mar 9 Nov à 1:20

Citation :
1. Une unité de formation et de recherche
Cette fonction doit avant tout s’exercer « en interne », en favorisant l’adaptation des personnels nouvellement recrutés et plus généralement en favorisant l’information scientifique des formateurs.

1.1 En direction des formateurs nouvellement recrutés.
L’UCFR les aide à construire leur identité professionnelle, à réfléchir au modèle de formation mis en œuvre, ce qui leur impose de prendre conscience que leur enseignement est désormais dirigé en direction d’une formation en alternance, universitaire, professionnelle et destinée à des adultes. Le temps et les conditions de la formation qui se réalisent pour partie à l’IUFM, pour l’autre dans l’établissement scolaire doivent être appréhendés dans leur ensemble. La transmission de savoirs d’ordre disciplinaire et les champs d’enseignement-apprentissage sont considérablement élargis. A la relation professeur-élève se substitue désormais la relation formateur-professeur stagiaire, ce qui ne suppose pourtant pas une relation d’équivalence ou de parité. Une réflexion sur la posture de tuteur, d’accompagnateur doit parallèlement être engagée au sein de l’UCFR, tout particulièrement quant à ce qui concerne l’évaluation des professeurs stagiaires sur le terrain.

1.2 : Par ailleurs le responsable doit connaître les champs de compétence des membres de son groupe.
Il lui appartient de favoriser la diffusion et la valorisation des savoirs ; il doit aussi s’attacher à en combler les lacunes. La formation de formateurs est l’un des moyens adéquats.
· Diffuser des savoirs, des résultats, les compétences de tel membre, de tel groupe de l’UCFR en direction des autres formateurs est le moyen de faire évoluer les représentations et les usages ; c’est aussi valoriser le travail de l’enseignant ou du chercheur. C’est certainement le moyen le plus efficace et le plus authentique d’infléchir les pratiques, de favoriser la mutualisation des compétences et des ressources.

· Il s’agit aussi d’aider les enseignants à se former pour faire face à de nouvelles sollicitations de la part des usagers ou à des demandes institutionnelles. Ces demandes se réfèrent d’abord aux ressources des étudiants et des professeurs stagiaires, au plan de formation agréé par le Ministère, aux profils de compétences attendu (cf. BOEN), mais elles portent également sur des domaines transversaux (évaluation, analyse des pratiques professionnelles…) pour lesquels acquérir de nouveaux savoirs est nécessaire.
Le rôle de l’UCFR est alors d’assister ses membres en initiant des formations. L’institut conscient que sa richesse réside dans la qualité de son potentiel humain, s’efforcera de mettre sur pied une formation pouvant répondre aux besoins exprimés.

1.3 : En liaison avec la conservatrice d’Etat, chargée de la politique documentaire de l’institut, les responsables des UCFR ont également vocation à participer à la veille documentaire et scientifique.
· La veille documentaire a un triple but :
- Permettre à l’institut de sélectionner ce qu’il est convenu d’appeler les « incontournables ». Cette liste, obligatoirement très courte, est établie en direction de 2 publics distincts : les étudiants et professeurs stagiaires d’un côté, les formateurs et particulièrement les nouveaux venus de l’autre.
- Au delà de cette liste première, une surveillance et une analyse des parutions particulièrement dans le champ de la didactique, de l’épistémologie de la discipline ou des pratiques pédagogiques permettraient d’optimiser l’efficience des acquisitions arrêtées par la conservatrice et les documentalistes des CRD.
- Le suivi bibliographique permettrait ainsi à l’institut de renforcer la cohérence de sa politique d’achats en l’aidant à déterminer les ouvrages de première nécessité présents dans tous les sites, éventuellement en plusieurs exemplaires et les ouvrages plus spécialisés ou de recherche.
· Cette veille documentaire s’étend au domaine des TICE.
Si une veille avec tests des produits du marché est délicate à mettre sur pied compte-tenu du coût des logiciels, une réflexion sur l’emploi des TICE, en s’appuyant sur le label « Reconnu d’Intérêt Pédagogique », pourrait être menée. En effet, si les compétences bureautiques sont très largement répandues, la connaissance de matériels ou logiciels plus spécifiques est encore limitée et leur mise en œuvre globalement rare. Or le C2i deuxième niveau devant être obligatoire à compter de la rentrée 2005, il y a urgence à lancer la réflexion et le débat sur les conséquences pédagogiques et didactiques de l’usage des TICE.

· L’UCFR est aussi le lieu normal de veille scientifique.
- ceci suppose de signaler les revues ou articles essentiels et d’organiser la circulation de l’information à propos des colloques. Pour accéder à ce type d’information, chaque UCFR dispose d’un « droit de tirage » de 15 journées stagiaires par an.
Organiser la répartition de ce droit de tirage, pratiquer des choix relève des fonctions du responsable ; c’est aussi lui qui organise la restitution et la diffusion des apports du colloque. Une note écrite est hautement souhaitable : elle peut être installée sur le site web ou sur tout autre espace d’hébergement de ressources.
- donner une vie intellectuelle à l’UCFR est probablement la meilleure et peut être la façon première de la faire exister. Toute piste de travail suffisamment fédératrice doit être utilisée, organiser la réflexion sur un thème central de la discipline est de nature à mobiliser des formateurs de différents niveaux et de différents statuts.
- Inviter un conférencier, est une possibilité offerte aux UCFR. S’appuyer sur l’expertise d’un universitaire en poste dans l’une des deux universités de rattachement est une pratique à privilégier.

· La recherche constitue le dernier maillon d’une formation. Elle en représente l’échelon le plus élaboré en même temps qu’une aspiration légitime dans un institut universitaire. Le contact avec la recherche peut prendre 3 formes :
q Il peut s’agir d’aider à la constitution d’un corpus qui sera analysé dans le cadre d’un programme de recherche, en répondant ou faisant répondre à des questionnaires et enquêtes.
q Au travers d’une participation à des recueils de données par questionnaires, à leur exploitation, chacun peut se familiariser avec les techniques utilisées par la recherche et apprécier leur intérêt pour évaluer un objet dans des domaines où la quantification n’est pas souvent possible.
q Il s’agit enfin de bénéficier des apports de la recherche, ce qui suppose un minimum de familiarisation avec son vocabulaire et ses outils.
L’objectif est double : il s’agit, d’une part de constituer des équipes mixtes, autour d’enseignants chercheurs, capables de travailler sur la didactique des disciplines. D’autre part, il s’agit de favoriser la constitution d’équipes pluridisciplinaires capables de conduire une recherche sur des thèmes transversaux. Ces thèmes de recherche pourraient donner tout leur poids aux pôles de compétence que l’institut souhaite promouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Mar 9 Nov à 1:21

Citation :
2. L’UCFR organe de pilotage.

L’UCFR est, avec les responsables de sites, un lien essentiel entre la direction et les enseignants. La spécificité des UCFR est de dépasser les clivages spatiaux afin de permettre l’homogénéisation des pratiques. C’est aussi un lieu de confrontation et de synthèse entre les origines disciplinaires et catégorielles, les perceptions professionnelles, les différentes cultures constitutives de l’IUFM. A ce titre, elles sont la structure la plus à même de rendre compte des difficultés de mise en œuvre de certaines modalités de formation ; c’est aussi un lieu normal de réflexion et de propositions sur la mise en œuvre des moyens en enseignants et enseignants chercheurs, des besoins et profils d’enseignement disciplinaires à l’échelle de l’institut.



2.1 L’UCFR participe à la conception et à l’amélioration du plan de formation.
Le plan de formation, document contractuel majeur entre le ministère, les usagers et l’institut, est également un instrument d’homogénéisation et de mise en cohérence des pratiques.
Document agréé tous les quatre ans par la Direction de l’Enseignement supérieur, sous-tendu par des volumes horaires de formation arrêtés par les textes en vigueur, il prend en compte les instructions ministérielles mais les décline sur un mode propre à l’institut.
Il permet l’innovation pédagogique sur les contenus de formation et les modalités d’apprentissage et de développement des compétences professionnelles : options, choix opérés en direction des T.I.C.E, modalités d’articulation de la formation professionnelle développées à l’IUFM et sur le terrain des stages, émergence de pôles de compétence, …doivent contribuer à construire une identité d’établissement. A ce titre les propositions des UCFR sont naturellement sollicitées.

- L’UCFR perçoit en direct les difficultés propres à certaines modalités.
· Elle peut en résoudre certaines
· Elle peut faire remonter vers la direction les problèmes et proposer des solutions.

- L’UCFR est aussi l’organe clé pour améliorer les modalités et les pratiques d’évaluation.
· Améliorer les procédures d’évaluation des professeurs stagiaires
· En liaison avec la Commission de suivi des formations et l’Observatoire, mettre sur pied des modalités d’évaluation de l’efficacité des formations. Important pour la formation initiale, c’est également vrai pour l’accompagnement à l’entrée dans le métier et la formation continue pour laquelle, un suivi, une assistance à l’enseignant de retour dans sa classe est souvent le seul moyen pour permettre un réinvestissement des apports ; un « indice de réinvestissement » pourrait être mis à l’étude.

2.2 l’UCFR est aussi une structure ressource sur laquelle s’appuie l’institut pour mettre en œuvre une politique d’établissement quant au personnel enseignant. Trois domaines au moins peuvent être identifiés.
- L’UCFR, parce qu’elle est le point de rencontre des différents formateurs, est souvent la toute première à pouvoir être informée des souhaits ou projets de ses membres : mutation, engagement dans la recherche, changement de corps, projet de cessation d’activité. Ce type d’information, lorsqu’elle est très tôt disponible (les emplois à publier et à pourvoir au 1er septembre de l’année N+1 doivent être communiqués au Ministère au 30 septembre de l’année N), et dans le cadre de relations de transparence et de confiance, permet de préserver la continuité de service et de respecter les délais ministériels imposés.

- Que ce soit dans un tel contexte, ou en cas de recrutement suite à création de poste, l’UCFR doit être en mesure d’aider la direction à rédiger un profil en adéquation avec les besoins de l’IUFM. Ces besoins peuvent être référés à un type de formation, à une compétence particulière ou à la recherche.
Si cela ne suffit pas pour donner rapidement une personnalité marquée à un champ disciplinaire, une telle démarche est néanmoins capable d’accélérer une tendance, de renforcer le potentiel d’un groupe, d’une équipe.

- Par la diversité de leurs lieux et domaines d’intervention, les membres de l’UCFR sont à même de diffuser le plus largement possible et de solliciter les candidatures d’enseignants dont les compétences reconnues sont en accord avec les besoins de l’institut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Mar 9 Nov à 1:22

Citation :
3. L’UCFR : un lieu de partenariat

- C’est tout d’abord le lieu normal de rencontre des enseignants de différents statuts intervenants à l’IUFM et à ce titre, deux missions lui sont assignées.
· Tout d’abord faciliter, organiser la prise de fonctions des collègues nouvellement nommés.
La construction de l’identité professionnelle nécessite en effet un positionnement par rapport à des références. Les membres de l’UCFR constituent précisément ces références ; ils doivent donc se comporter en tuteurs, au moins en accompagnateurs.
· La seconde mission tient à la diversité des approches de formation des différents enseignants. En effet, ceux-ci, de par leur histoire ou leur cursus ont des pratiques de formation marquées « terrain » ou « recherche ». L’UCFR, avec des équipes mixtes de formateurs, est le lieu propice pour qu’un dialogue se construise, qu’un témoignage d’expériences se fasse, que la fédération de compétences autour d’un projet partagé se réalise.

- L’UCFR est enfin l’un des rares lieux où peuvent se rencontrer les formateurs et les corps d’inspection.
· Avec les IA-IPR et IEN-ET, la pratique, largement installée, s’avère très souvent indispensable :
- pour le bon déroulement des concours et particulièrement du CRPE
- pour la mise sur pied d’opérations de formation continue auprès des professeurs de lycée et collège
- pour la formation des conseillers pédagogiques (stage en responsabilité), des conseillers tuteurs (stage de pratique accompagnée) et, plus généralement, le suivi des stagiaires PLC2
- enfin les IA-IPR et les IEN-ET de par leur connaissance des enseignants de l’Académie sont à même de susciter des candidatures de qualité lors d’opérations de recrutement et d’offrir une expertise.
· Avec les IEN, les rapports ne sont pas institutionnalisés, les UCFR conservant majoritairement une entrée disciplinaire alors que les IEN ont plutôt une approche transversale. En liaison avec le directeur-adjoint chargé du premier degré, des rencontres mériteraient pourtant d’être suscitées, deux domaines pouvant particulièrement en bénéficier :
- un dialogue sur les difficultés rencontrées par les professeurs des écoles débutants permettrait d’ajuster en retour certaines pratiques ou contenus de formation.
- une réflexion globale sur la formation continue permettrait de concevoir des opérations harmonisées, susceptibles d’être développées à l’échelle des différents sites de l’institut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Mathieu Kessler
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 954
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Dim 1 Mai à 14:18

Michelle Randimbiarison a écrit :
Citation :
A mesdames et messieurs les responsables UCFR

Afin d'assurer la diffusion des compte-rendus d'UCFR dans les meilleures
conditions, je vous remercie de bien vouloir me les envoyer et non à M.
Garnier.

Par ailleurs, afin de pouvoir envoyer les ordres de mission dans les
meilleurs délais, les dates de réunion (non fixées) doivent me parvenir
au moins 3 semaines avant la réunion prévue.

Enfin, pour effectuer le remboursement des frais de déplacement, la
liste d'émargement doit être retournée dès que possible.

Vous remerciant de votre collaboration

Extrait du compte rendu de la réunion des responsables d'UCFR du 9 mars 2005 :
Citation :
5. Circulation des comptes rendus de responsables d’UCFR

- Le responsable expédie directement le compte rendu aux membres de son UCFR et à Michelle Randimbiarison

- Michelle Randimbiarison assure la diffusion aux directeurs adjoints, au directeur, au secrétaire général, aux responsables de sites et le dépôt sur l’intranet.

Si, dans ces comptes rendus, une question est posée à la direction, le directeur adjoint ou le responsable de site concerné feront une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orleans-tours.iufm.fr/ressources/ucfr/philo/m_kessler
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fonctionnement des UCFR   Aujourd'hui à 1:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Fonctionnement des UCFR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coopérative pédagogique :: UCFR & Sites IUFM-
Sauter vers: